}); });

The Antique Thrill

A Closer Look at Christian Art and the Symbolism of Angels


Français


The thrill of the hunt is so real when you go to an antique shop! I attend local and occasional international antique events, lockdown permitting. Heritage Antique Show is one of them, and I spend hours going through antique and vintage items, and I have discovered many treasures so far. There are a lot of reasons to buy antique and vintage. Thrift, value, and an appreciation for quality are excellent reasons to get down to the antique mall. But, there are some other reasons why going treasure hunting is so fun. We get to rediscover parts of our past while learning about history in ways that can be quite surprising. Antique pieces can decorate a home beautifully and bring character to any space I find.

Antiques and collectibles connect you to every era, no matter which year you were born. Even millennials will find things in antique shops that resonate with their childhoods. Every thrift store or vintage shop will contain items that remind us of being kids or that first school dance... In this way, going to the antique mall can be a bit of a field trip for grown-ups! Also, it’s enjoyable to see what items are priced at.

I have a particular liking for antiques as my sister, Elham Mostaghim Vasseghi, owns a charming antique shop in the most ancient city of Holland, Dordrecht:

Rose Garden Tea & Porcelain Dordrecht.




Filming of the movie The Scrooge from Charles Dickens in front of Rose Garden Tea & Porcelain Dordrecht


Rose Garden Tea & Porcelain Dordrecht has become a thriving Porcelain, Crystal Shop and a hub for antique lovers of all kinds, attracting local and international clientele alike. They offer countless decorating products, crystals and bone china of museum quality! All their items have been meticulously chosen and are so sought after, worldwide.

As this lovely and unique store, has an extensive collection of Christian Art, I wanted to take a closer look at them and explore them further, accompanied by pictures of those precious items.

Scroll:


Photography Courtesy of Elham Mostaghim Vasseghi


Art and Christianity

Christian art is sacred art that uses themes and imagery from Christianity. Most Christian groups use or have used art to some extent. However, some have had strong objections to some forms of religious image, and there have been significant periods of iconoclasm within Christianity.


Images of Jesus and narrative scenes from the Life of Christ are the most common subjects, and scenes from the Old Testament play a part in the art of most denominations. Images of the Virgin Mary and saints are rarer in Protestant art than Roman Catholicism and Eastern Orthodoxy.

Christianity makes far more extensive use of images than related religions, in which figurative representations are forbidden, such as Islam and Judaism.

The first centuries of the Christian Era were ones of extraordinary upheaval: the great traditions of the classical world were transformed by dramatic changes in the political and social structure, by continual warfare against invaders, and by the growing influence of the nascent religion Christianity. The trend of this period has been interpreted by some historians as the decline of civilization, but it is represented by its art as a time of cultural experimentation. Although they abandoned some of the realism of the classical mode, artists of the post-antique world continued to borrow from the repertoire of images of pagan and imperial Rome, ultimately creating works distinguished by spiritual grace and an abstraction of form. The innovative style that resulted from the coexistence of the Eastern and Western Empires, of the pagan, mystery, Jewish, and Christian religions, and of the urban and provincial societies was to determine the development of the Byzantine and then the medieval, artistic traditions.

A little bit of History


Christianity had a rough ride in the Roman Empire, especially during the first centuries of the millennium, which helps explain why so little early Christian art survives.


Christians provoked animosity because they refused to believe in the divinity of the Roman emperors. ''Much of the worst persecution of which there is reliable testimony was that initiated by Diocletian in A.D. 303, which included ruthless executions, torture, deaths in the arena and condemnations to imprisonment or to work in the mines,'' says ''History of the World: Prehistory to the Renaissance,'' edited by Esmond Wright.


Rise of Christian Culture, 300-600 A.D., ''These three centuries witnessed the slow decline of the Classical tradition and its eventual assimilation into a rising Judeo-Christian culture,'' Michael Ward, the gallery's director, writes in the show's catalog.


For Christians, the political climate improved significantly during the reign of Constantine the Great. It is not known exactly why Constantine converted to Christianity. In about 310, he was sent as a military commander to the western reaches of the empire. As the story goes, because he saw a cross in a dream, he put crosses on his army's military standards. His soldiers were then victorious.


When he returned to Rome in 312 he was a Christian. He became co-emperor with Licinius, known as the Augustus of the East. In 313 they published the Edict of Milan, which allowed freedom of worship and gave Christians the right to own property. Even so, Licinius began to persecute Christians. Later, Constantine had him executed for treason. In 324 Constantine, now sole emperor, made Christianity the state religion, which had a profound impact on Christian art and the decorative arts. In Rome he built St. Peter's Basilica, which survived until the Renaissance, and commissioned many new churches in the Holy Land and elsewhere. Monasteries and convents spread throughout the empire.


In 326 Constantine left Rome and in 330 made Constantinople (now Istanbul) the new capital for the Roman Empire. The Roman Empire was one of the greatest and most influential civilizations in world history. It began in the city of Rome in 753 BC and lasted for well over 1000 years. The Roman Empire in the West collapsed during the barbarian invasions of the fifth century.


In the Catalog, Mr. Ward writes: ''Apart from a few periods of religious conflict, Christians and pagans lived together peacefully, sharing a common heritage. It was entirely natural, therefore, that Christian artists would rely on established Classical images and that gradually these pagan images would be infused with Christian meaning.''

For example, Christian iconographers appropriated the image of the shepherd and gave it a new meaning, equating it with Jesus, ''the Good Shepherd'' who ''giveth his life for the sheep'' (John 10:11).

Source: Antiques; In the Art World, A Conquest By Christianity. By Wendy Moonan


Some more Antique Pieces from Rose Garden Tea & Porcelain Dordrecht


Scroll:



Do you believe in Angels?


Rosy-cheeked, winged cherubs may be the most common images associated with angels, but these heavenly messengers take many forms in world religions. Whether they are Buddhist devas, Muslim malaikah, the archangels Michael and Gabriel in the Torah (Judaism) or Mormon ministering spirits, and in Christianity, the Archangel Gabriel visits the Virgin Mary and predicts the birth of Jesus Christ, angels play significant roles in many faiths.


The Bible is replete with appearances of angels:

“Then I saw another angel flying in midair, and he had the eternal gospel to proclaim to those who live on the earth—to every nation, tribe, language and people.” – Revelation 14:6.

“Forget not to show love unto strangers: for thereby some have entertained angels unawares.”– Hebrews 13:2.


But can’t each and every one of us, created in God’s image, possess and show forth those divine attributes and act like angels in this earthly life, to a certain extend?

In the ancient religions, angels represented goodness, kindness and altruism, while creatures like Satan represented selfishness, mean-spiritedness and evil.

Source: The Editors of Encyclopaedia Britannica


People used to understand angels as some kind of metaphysical beings who could instantly protect our souls. Instead, the Baha’i Writings refer to angels as symbols of the confirmations of God and His celestial powers—and as detached, spiritual people who act kindly, peacefully and positively in this world.


Abdu’l-Baha confirms it: "The meaning of ‘angels’ is the confirmations of God and His celestial powers. Likewise angels are blessed beings who have severed all ties with this nether world, have been released from the chains of self and the desires of the flesh, and anchored their hearts to the heavenly realms of the Lord. These are of the Kingdom, heavenly; these are of God, spiritual; these are revealers of God’s abounding grace; these are dawning-points of His spiritual bestowals." – Abdu’l-Baha, Selections from the Writings of Abdu’l-Baha, p. 81.


"The meaning of angels is the confirmations of God and His celestial powers." Abdu'l-Baha


Further more Abdu’l-Baha says: “Look ye not upon the fewness of thy numbers, rather, seek ye out hearts that are pure. One consecrated soul is preferable to a thousand other souls. If a small number of people gather lovingly together, with absolute purity and sanctity, with their hearts free of the world, experiencing the emotions of the Kingdom and the powerful magnetic forces of the Divine, and being at one in their happy fellowship, that gathering will exert its influence over all the earth. The nature of that band of people, the words they speak, the deeds they do, will unleash the bestowals of Heaven and provide a foretaste of eternal bliss. The hosts of the Company on high will defend them, and the angels of the Abha Paradise, in continuous succession, will come down to their aid."


What are the “Confirmations of God and His Celestial Powers?”


We can get a clue from the Book of Revelation in the New Testament; and Abdu’l-Baha’s illuminating explanation of the meaning of one of its most famous passages:


"And he carried me away in the spirit to a great and high mountain, and showed me that great city, the holy Jerusalem, descending out of heaven from God, having the glory of God: and her light was like unto a stone most precious, even like a jasper stone, clear as crystal; and had a wall great and high, and had twelve gates, and at the gates twelve angels, and names written thereon, which are the names of the twelve tribes of the children of Israel: On the east three gates; on the north three gates; on the south three gates; and on the west three gates. And the wall of the city had twelve foundations, and in them the names of the twelve apostles of the Lamb. And he that talked with me had a golden reed to measure the city, and the gates thereof, and the wall thereof. And the city lieth foursquare, and the length is as large as the breadth: and he measured the city with the reed, twelve thousand furlongs. The length and the breadth and the height of it are equal. And he measured the wall thereof, an hundred and forty and four cubits, according to the measure of a man, that is, of the angel." – Revelation 21:10-17.


St. John the Divine wrote the Biblical Book of Revelation, and here Abdu’l-Baha reveals the true meaning of St. John’s symbolic words:


"Accordingly did Saint John the Divine tell of twelve gates in his vision, and twelve foundations. By ‘that great city, the holy Jerusalem, descending out of heaven from God’ is meant the holy Law of God, and this is set forth in many Tablets and still to be read in the Scriptures of the Prophets of the past …. The meaning of the passage is that this heavenly Jerusalem hath twelve gates, through which the blessed enter into the City of God. These gates are souls who are as guiding stars, as portals of knowledge and grace; and within these gates there stand twelve angels. By ‘angel’ is meant the power of the confirmations of God—that the candle of God’s confirming power shineth out from the lamp-niche of those souls—meaning that every one of those beings will be granted the most vehement confirming support." – Abdu’l-Baha, Selections from the Writings of Abdu’l-Baha, pp. 165-166.


Source: Do Angels Really Exist? Rodney Richards May 12. 2017. Part 2 In Series The Dawning Points of God’s Spiritual Bestowals.



We receive the confirmations of God and His celestial powers, those heavenly angels, from the messengers of God, the prophets and founders of the world’s great Faiths:


Abraham, Krishna, Moses, Buddha, Zoroaster, Christ, Muhammad, the Bab and now Baha’u’llah—all have given humanity the laws of God according to the needs and requirements of the time and place they appeared.


All have served as “portals of knowledge and grace” and all have shone as guiding stars to all humanity.



Click for Videos:

Fountain France 1920

Vase Dresden Germany 1850-1900

Fountain Belgium 1930









-



Rose Garden Tea & Porcelain Dordrecht:

Address: 14 Grotekerksbuurt, 3311 CB, Dordrecht, The Netherlands.

Phone: 06 -17 35 74 53

E-mail: emvasseghi@gmail.com

Instagram: rosegarden.dordrecht








--













Le Frisson de l'Antiquité


Un Regard plus Attentif sur l'Art Chrétien et le Symbolisme des Anges

Le frisson de la chasse est si réel lorsque vous vous rendez dans un magasin d'antiquités! J'assiste à des événements d'antiquités locaux et internationals occasionnels, si le confinement le permet. Heritage Antique Show est l'un d'entre eux, et je passe des heures à parcourir des objets anciens et vintage, et j'ai découvert de nombreux trésors jusqu'à présent. Il y a de nombreuses raisons d'acheter des antiquités et du vintage. L'économie, la valeur et l'appréciation de la qualité sont d'excellentes raisons de se rendre au centre d'antiquités. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles la chasse au trésor est si amusante. Nous redécouvrons des parties de notre passé tout en apprenant l'histoire d'une manière qui peut être assez surprenante. Les pièces antiques peuvent décorer magnifiquement une maison et apporter du caractère à n'importe quel espace, je trouve.

Les antiquités et objets de collection peuvent vous connecter à toutes les époques, quelle que soit l'année de votre naissance. Même les milléniaux trouveront dans les magasins d'antiquités des choses qui résonnent avec leur enfance. Chaque friperie ou boutique vintage contiendra des articles qui nous rappellent d'être des enfants ou à notre première danse de l'école ... De cette façon, aller au centre d'antiquités peut être un peu une excursion pour les adultes! En outre, il est agréable de voir à quel prix les articles sont vendus.


J'ai un goût particulier pour les antiquités car ma sœur, Elham Mostaghim Vasseghi, possède un charmant magasin d'antiquités dans la plus ancienne ville de Hollande, Dordrecht:

Rose Garden Tea & Porcelain Dordrecht.



Tournage du film The Scrooge de Charles Dickens devant Rose Garden Tea & Porcelain Dordrecht



Rose Garden Tea & Porcelain Dordrecht est devenue une boutique de porcelaine, de cristal et une plaque tournante pour les amateurs d'antiquités de toutes sortes, attirant une clientèle locale et internationale. Ils proposent d'innombrables produits de décoration, cristaux et porcelaine de qualité musée! Tous leurs articles ont été méticuleusement choisis et sont très recherchés dans le monde entier.

Comme ce magasin charmant et unique possède une vaste collection d'art chrétien, je voulais les regarder de plus près et les explorer davantage, accompagnés de photos de ces objets précieux.

Défiler:

Photographie avec l'aimable autorisation d'Elham Mostaghim Vasseghi

Art et le Christianisme

L'art chrétien est un art sacré qui utilise des thèmes et des images du christianisme . La plupart des groupes chrétiens utilisent ou ont utilisé l'art jusqu'à une certaine mesure. Cependant, certains ont eu de fortes objections à certaines formes d'image religieuse, et il y a eu des périodes significatives d' iconoclasme dans le christianisme.


Les images de Jésus et les scènes narratives de la vie du Christ sont les sujets les plus courants, et les scènes de l'Ancien Testament jouent un rôle dans l'art de la plupart des dénominations. Les images de la Vierge Marie et des saints sont plus rares dans l'art protestant que le catholicisme romain et l'orthodoxie orientale.

Le christianisme utilise bien plus largement les images que les religions apparentées, dans lesquelles les représentations figuratives sont interdites, comme l'Islam et le Judaïsme.

Les premiers siècles de l'ère chrétienne ont eu des bouleversements extraordinaires: les grandes traditions du monde classique ont été transformées par des changements dramatiques dans la structure politique et sociale, par une guerre continuelle contre les envahisseurs et par l'influence croissante de la religion naissante du christianisme. La tendance de cette période a été interprétée par certains historiens comme le déclin de la civilisation, mais elle est représentée par son art comme un temps d'expérimentation culturelle. Bien qu'ils aient abandonné une partie du réalisme du mode classique, les artistes du monde post-antique ont continué à emprunter au répertoire d'images de la Rome païenne et impériale, créant finalement des œuvres distinguées par la grâce spirituelle et une abstraction de la forme. Le style novateur qui résulte de la coexistence des empires oriental et occidental, des religions païennes, mystérieuses, juives et chrétiennes, et des sociétés urbaines et provinciales va déterminer le développement des traditions artistiques byzantines puis médiévales.

Un Peu d'Histoire


Le christianisme a connu des difficultés dans l'Empire romain, en particulier pendant les premiers siècles du millénaire, ce qui explique pourquoi si peu d'art paléochrétien survit.


Les chrétiens ont provoqué l'animosité parce qu'ils ont refusé de croire en la divinité des empereurs romains. `` La plupart des pires persécutions dont il existe des témoignages fiables ont été celles initiées par Dioclétien en 303 après JC, qui comprenaient des exécutions impitoyables, des tortures, des morts dans l'arène et des condamnations à l'emprisonnement ou au travail dans les mines ''

The World: Prehistory to the Renaissance '', édité par Esmond Wright.


L'Ascension de la Culture Chrétienne, 300-600, `` Ces trois siècles ont été témoins du lent déclin de la tradition classique et de son éventuelle assimilation dans une culture judéo-chrétienne montante '', écrit Michael Ward, le directeur de la galerie, dans le catalogue de l'exposition.


Pour les chrétiens, le climat politique s'est considérablement amélioré sous le règne de Constantin le Grand. On ne sait pas exactement pourquoi Constantin s'est converti au christianisme. Vers 310, il a été envoyé en tant que commandant militaire aux confins occidentaux de l'empire. Comme le raconte l'histoire, parce qu'il a vu une croix dans un rêve, il a mis des croix sur les normes militaires de son armée. Ses soldats étaient alors victorieux.


Quand il revint à Rome en 312, il était chrétien. Il est devenu co-empereur avec Licinius, connu sous le nom d'Auguste de l'Est. En 313, ils publièrent l'édit de Milan, qui autorisait la liberté de culte et donnait aux chrétiens le droit de posséder des biens. Mais, Licinius a commencé à persécuter les chrétiens. Plus tard, Constantin le fit exécuter pour trahison. En 324, Constantin, désormais unique empereur, fit du christianisme la religion d'État, ce qui eut un impact profond sur l'art chrétien et les arts décoratifs. À Rome, il a construit la basilique Saint-Pierre, qui a survécu jusqu'à la Renaissance, et a commandé de nombreuses nouvelles églises en Terre Sainte et ailleurs. Monastères et couvents se sont répandus dans tout l'empire.


En 326, Constantin quitta Rome et en 330 fit de Constantinople (aujourd'hui Istanbul) la nouvelle capitale de l'Empire romain. L'Empire romain était l'une des civilisations les plus grandes et les plus influentes de l'histoire du monde. Il a commencé dans la ville de Rome en 753 avant JC et a duré plus de 1000 ans. L'Empire romain d'Occident s'est effondré lors des invasions barbares du Ve siècle.


Dans le catalogue, M. Ward écrit: "En dehors de quelques périodes de conflit religieux, chrétiens et païens ont vécu ensemble pacifiquement, partageant un héritage commun. Il était donc tout à fait naturel que les artistes chrétiens s'appuient sur des images classiques établies et que progressivement ces images païennes soient imprégnées d'une signification chrétienne.''

Par exemple, les iconographes chrétiens se sont appropriés l'image du berger et lui ont donné un nouveau sens, l'assimilant à Jésus, "le bon berger" qui "donne sa vie pour les brebis" (Jean 10, 11).

Source: Antiquités; Dans le monde de l'art, une conquête par le christianisme. Par Wendy Moonan

Quelques pièces antiques de Rose Garden Tea & Porcelain Dordrecht

Défiler:



Crois-tu Aux Anges?

Les angelots aux joues roses et ailées sont peut-être les images les plus courantes associées aux anges, mais ces messagers célestes prennent de nombreuses formes dans les religions du monde. Qu'il s'agisse de dévas bouddhistes, de malaikah musulmane, des archanges Michel et Gabriel dans la Torah (Judaïsme) ou des esprits mormons, et dans le christianisme, l'archange Gabriel rend visite à la Vierge Marie et prédit la naissance de Jésus-Christ, les anges jouent un rôle important dans de nombreux croyances.


La Bible est plein d'apparitions d'anges:

"Puis j'ai vu un autre ange voler dans les airs, et il avait l'Évangile éternel à proclamer à ceux qui vivent sur la terre - à chaque nation, tribu, langue et peuple."- Révélation 14: 6.

"N'oubliez pas de montrer de l'amour aux étrangers, car c'est ainsi que certains ont diverti des anges à l'improviste." - Hébreux 13: 2.


Mais chacun de nous, créé à l'image de Dieu, ne peut-il pas posséder et montrer ces attributs divins et agir comme des anges dans cette vie terrestre, jusqu'à une certaine mesure?

Dans les religions anciennes, les anges représentaient la bonté, la gentillesse et l'altruisme, tandis que les créatures comme Satan représentaient l'égoïsme, la mesquinerie et le mal.

Source: Les rédacteurs de l'Encyclopaedia Britannica


Les gens avaient l'habitude de comprendre les anges comme une sorte d'êtres métaphysiques capables de protéger instantanément nos âmes. Au lieu de cela, les Écrits bahá'ís se réfèrent aux anges comme symboles des confirmations de Dieu et de ses pouvoirs célestes - et comme des gens spirituels détachés qui agissent avec bonté, pacifiquement et positivement dans ce monde.

Abdu'l-Baha le confirme: "La signification des 'anges' est la confirmation de Dieu et de ses pouvoirs célestes. De même, les anges sont des êtres bénis qui ont rompu tous les liens avec ce monde inférieur, ont été libérés des chaînes du moi et du désir de la chair, et ancré leur cœur dans les royaumes célestes du Seigneur. Ceux-ci sont du Royaume, céleste; ceux-ci sont de Dieu, spirituel; ce sont des révélateurs de la grâce abondante de Dieu; ce sont les points de l'aube de ses effusions spirituelles." - Abdu'l-Baha, sélections des écrits d'Abdu'l-Baha , p. 81.

"La signification des anges est la confirmation de Dieu et de ses pouvoirs célestes." Abdu'l-Baha

De plus, Abdu'l-Baha dit: "Ne regardez pas le petit nombre de vos nombres, cherchez plutôt des cœurs purs. Une âme consacrée est préférable à mille autres âmes. Si un petit nombre de personnes se réunissent amoureusement, avec une pureté et une sainteté absolues, le cœur libre du monde, expérimentant les émotions du Royaume et les puissantes forces magnétiques du Divin, et étant unis dans leur heureuse communion, ce rassemblement exercera son influence sur toute la terre. La nature de ce groupe de personnes, les paroles qu'ils prononcent, les actes qu'ils accomplissent, déchaîneront les effusions du Ciel et donneront un avant-goût de la félicité éternelle. Les hôtes de la Compagnie d'en haut les défendront, et les anges du Paradis d'Abha, successivement, viendront à leur secours. "


Quelles sont les "Confirmations de Dieu et de ses pouvoirs célestes?"


Nous pouvons obtenir un indice du livre de l'Apocalypse dans le Nouveau Testament; et l'explication éclairante d'Abdu'l-Baha sur la signification de l'un de ses passages les plus célèbres:


"Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne, et me montra cette grande ville, la sainte Jérusalem, qui descendait du ciel d'auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu ; et sa lumière était semblable à une pierre très précieuse, semblable à une pierre de jaspe, claire comme du cristal ; et elle avait une muraille grande et haute, et elle avait douze portes, et à ces portes douze anges, et des noms écrits dessus, qui sont les noms des douze tribus des enfants d'Israël: à l'orient trois portes, au nord trois portes, au sud trois portes, et à l'ouest trois portes. La muraille de la ville avait douze fondements, sur lesquels étaient écrits les noms des douze apôtres de l'Agneau. Celui qui me parlait avait un roseau d'or pour mesurer la ville, ses portes et sa muraille. La ville est carrée, et sa longueur est égale à sa largeur ; et il mesura la ville avec le roseau, à douze mille stades. La longueur, la largeur et la hauteur de la ville sont égales. Et il mesura la muraille de la ville, cent quarante-quatre coudées, selon la mesure d'un homme, c'est-à-dire de l'ange". - Apocalypse 21:10-17.

Saint Jean le Divin a écrit le livre biblique de l'Apocalypse, et ici Abdu'l-Baha révèle la vraie signification des mots symboliques de Saint Jean:


"En conséquence, saint Jean le Divin a parlé de douze portes dans sa vision et de douze fondations. Par 'cette grande ville, la sainte Jérusalem, descendant du ciel de Dieu', on entend la sainte loi de Dieu, et ceci est énoncé dans de nombreuses tablettes et encore à lire dans les Écritures des prophètes du passé .... Le sens du passage est que cette Jérusalem céleste a douze portes par lesquelles les bienheureux entrent dans la Cité de Dieu. Ces portes sont des âmes qui sont comme les étoiles directrices, en tant que portails de la connaissance et de la grâce; et à l'intérieur de ces portes se trouvent douze anges. - ce qui signifie que chacun de ces êtres recevra le soutien le plus véhément confirmant." - Abdu'l-Baha,Sélections des écrits d'Abdu'l-Baha , pp. 165-166.


Source: Les anges existent-ils vraiment? Rodney Richards 12 mai 2017. Partie 2 En série Les points naissants des effusions spirituelles de Dieu.


Nous recevons les confirmations de Dieu et de ses pouvoirs célestes, ces anges célestes, des messagers de Dieu, des prophètes et des fondateurs des grandes croyances du monde:


Abraham, Krishna, Moïse, Bouddha, Zoroastre, Christ, Muhammad, le Bab et maintenant Baha'u'llah - tous ont donné à l'humanité les lois de Dieu selon les besoins et les exigences du temps et du lieu où ils sont apparus.


Tous ont servi de "portails de la connaissance et de la grâce" et tous ont brillé comme des étoiles directrices pour toute l'humanité.

Cliquez pour les vidéos:

Fontaine France 1920

Vase Dresden Allemagne 1850-1900

Fontaine Belgique 1930


-

Rose Garden Tea & Porcelaine Dordrecht:

Adresse: 14 Grotekerksbuurt, 3311 CB, Dordrecht, Pays-Bas.

Téléphone: 06-17 35 74 53

Courriel: emvasseghi@gmail.com

Instagram: rosegarden.dordrecht




---

Drop Me a Line, Let Me Know What You Think

© 2021 by Meaningful Shots. Proudly created with Wix.com