}); });

Cubic Houses in Rotterdam

Français


To truly enhance human well-being, building design needs to move beyond optimising single parameters such as temperature and humidity, to more holistic approaches that take their cues in health-supporting human behaviours. Based on the Five Ways to Well-Being that have recently been established by scientists, let us outline the way architects can consider these aspects in their designs, in order to nudge building users into a healthier way of living.


The design of our built environment affects our health and wellbeing, and can have long-term implications for quality of life.

The curious cubic houses of Rotterdam

The World Health Organisation now defines health not as the absence of ill-health but as “a state of complete physical, mental and social well-being.” 


The definition of health has been changing and now includes an awareness of the interrelationships between social and psychological, as well as medical, factors. Recent research has demonstrated connections of key physical design characteristics with the five ways of well-being. (Connect, Keep Active, Take Notice, Keep Learning and Give), which have been associated with positive mental health.


Based on these findings, the following paragraphs reveal how the provision of local urban and domestic resources can impinge on the five healthy behaviours. This supports current theory and research, which shows that a sufficient quantity and quality of diverse environmental, social and physical resources can influence human cognition, which, in turn, can increase the healthy behaviours of the wider population.


One of the most common design areas to benefit from a holistic approach is architecture.


Sure, every home owner wants to solve the problem of a roof over their head and almost every business premises owner or tenant wants to solve the problem of where to put their business but they also want more than that.


Architects’ clients are also concerned with aesthetics (who wants an ugly home or offices which deter clients from stepping through the door?). They’re interested in the layout of space inside a building (most people prefer not to have a kitchen in the bedroom or the boardroom). They want to be certain that their energy consumption is kept to a minimum given that heating or cooling systems will be one of their largest expenses after purchase. These clients may also want things that they don’t need but have the budget for anyway (play rooms, studies, meeting rooms, etc.).


Holistic design approaches in architecture enable architects to account for all of these things. They examine the way that the design will appear aesthetically – in context. They’ll look at neighboring buildings and open spaces. They’ll consider the position of the sun at different times of day and how light will play on the surface. Then they’ll examine the use of the space and consider what sort of messages the design should project.


Sustainability will be examined from a materials perspective (how long will the structure last?) and from an environmental perspective (how to reduce energy consumption? Solar panels? Structural ordering?) Can materials be recycled when a building is completed?


There may even be spiritual considerations in holistic design. Does this building enrich the lives of the people who will use it and interact with it in other ways? After all, architects who want to be “in demand” with clients are going to want to win awards and a great way to do that is to build structures that do more than just function as a roof over people’s heads.








Maisons en Cube de Rotterdam


Pour vraiment améliorer le bien-être humain, la conception des bâtiments doit aller au-delà de l'optimisation de paramètres uniques tels que la température et l'humidité, vers des approches plus holistiques qui prennent leurs repères dans les comportements humains favorables à la santé. Sur la base des cinq moyens du bien-être récemment établis par des scientifiques, décrivons la manière dont les architectes peuvent considérer ces aspects dans leurs conceptions, afin d'inciter les habitants du bâtiment à adopter un mode de vie plus sain.


La conception de notre environnement bâti affecte notre santé et notre bien-être et peut avoir des implications à long terme sur la qualité de vie.


Les curieuses maisons en cube de Rotterdam


L’Organisation mondiale de la santé définit désormais la santé non comme l’absence seule d'une santé physique mais comme «un état complet de bien-être physique, mental et social».


La définition de la santé a changé et comprend désormais une prise de conscience des interrelations entre les facteurs sociaux et psychologiques, ainsi que médicaux. Des recherches récentes ont démontré des liens entre les principales caractéristiques de la conception physique et les cinq modes de bien-être. (Se connecter, rester actif, prendre note, continuer à apprendre et donner), qui ont été associés à une santé mentale positive.

Basé sur ces résultats, les paragraphes suivants montrent comment la fourniture des ressources urbaines et domestiques locaux peuvent empiéter sur les cinq comportements sains. Cela soutient la théorie et la recherche actuelles, qui montrent qu'une quantité et une qualité suffisantes de diverses ressources environnementales, sociales et physiques peuvent influencer la cognition humaine, qui, à son tour, peut augmenter les comportements sains de la population en général.

L'architecture est l'un des domaines de conception les plus courants pour bénéficier d'une approche holistique.

Bien sûr, chaque propriétaire veut résoudre le problème en faisant possible d'avoir un toit au-dessus de sa tête et presque tous les propriétaires ou locataires de locaux commerciaux veulent résoudre le problème de l'emplacement de leur entreprise, mais ils veulent aussi plus que cela.


Les clients des architectes sont également préoccupés par l'esthétique (qui veut une maison ou des bureaux laids qui dissuadent les clients de franchir la porte?). Ils s'intéressent à l'aménagement de l'espace à l'intérieur d'un bâtiment (la plupart des gens préfèrent ne pas avoir de cuisine dans la chambre ou dans la salle de réunion). Ils veulent être certains que leur consommation d'énergie est maintenue au minimum étant donné que les systèmes de chauffage ou de refroidissement seront l'une de leurs dépenses les plus importantes après l'achat. Ces clients peuvent également vouloir des choses dont ils n'ont pas besoin mais qui possèdent tout de même le budget nécessaire (salles de jeux, études, salles de réunion, etc.).


Les approches de conception holistique en architecture permettent aux architectes de se rendre compte de toutes ces choses. Ils examinent la façon dont le design apparaîtra esthétiquement - dans son contexte. Ils examineront les bâtiments voisins et les espaces ouverts. Ils examineront la position du soleil à différents moments de la journée et la façon dont la lumière jouera à la surface. Ensuite, ils examineront l'utilisation de l'espace et détermineront le type de messages que la conception doit projeter.

La durabilité sera examinée du point de vue des matériaux (combien de temps durera la structure?) Et du point de vue environnemental (comment réduire la consommation d'énergie? Panneaux solaires? Commande structurelle?) Les matériaux peuvent-ils être recyclés lors de la construction d'un bâtiment?


Il peut même y avoir des considérations spirituelles dans la conception holistique.


Ce bâtiment enrichit-il la vie des personnes qui l'utiliseront? Après tout, les architectes qui veulent être «en demande» auprès des clients vont vouloir gagner des prix et une excellente façon de le faire est de construire des structures qui font plus que simplement fonctionner comme un toit au-dessus de la tête des gens.




Drop Me a Line, Let Me Know What You Think

© 2021 by Meaningful Shots. Proudly created with Wix.com